Perchée sur des talons vertigineux et vêtue d'une robe noir à sequins, cette femme énigmatique et mystérieuse foule d'un pas décidé le bitume new-yorkais. Sur son passage, comme dotée d'un pouvoir surnaturel, les tables se renversent et les voitures s'entrechoquent. Captivante, séduisante, mais intouchable, elle représente la dualité de la femme "Good Girl" : "It's so good to be bad" #goodtobebad. 
 

Pour nourrir le brand content de la marque, l'agence réalise également 4 films digitaux autour du parfum, de son flacon, de ses inspirations et de son égérie star.