L’artiste new-yorkais Desi Santiago imagine pour le célèbre joaillier un garage précieux entièrement en or. « When the ordinary becomes precious ».
Pour célébrer ce rapprochement singulier de l’industrie et de l’artisanat joaillier, Cartier a également collaboré avec la jeune artiste plasticienne française Cerise Doucède. Les deux installations exposées en apesanteur, sont chacune composées de milliers de clous et d’écrous reliés entre eux par des fils invisibles. Un second volet signé Mazarine (prises de vue, film, 3D).